INTRODUCTION DES MÉTIERS

Le métier d’herboriste est caractérisé par une collecte de diverses plantes.

Par son habilité à récolter des herbes et champignons, vous pourrez fabriquer des potions aux résultats étonnants.

Le métier de bûcheron est caractérisé par la collaboration.

Le plus grand avantage à devenir bûcheron est la coopération. Là où normalement une ressource peut être récoltée par une seule personne, ici elle pourra l’être par plusieurs bûcherons ayant scié le même arbre que vous.

Si vous aimez travailler en équipe, ce métier est fait pour vous.

Le métier de mineur est caractérisé par une méthode de récolte stable et lucrative

Comme tous les métiers de récolte, le mineur consomme essentiellement des outils afin d’obtenir des matériaux. Cependant, il possède l’avantage de réduire cette utilisation grâce à des compétences.

Ses compétences de type “ Moonlight Miner ” lui permettent d’utiliser les outils économisés pour augmenter ses récompenses.

Le métier de chasseur est caractérisé par la persévérance.

Contrairement aux autres métiers, le chasseur doit faire preuve de doigté et de rapidité d’exécution afin d’attraper ses proies. Ces dernières, à l’affût du moindre mouvement, fuiront sans demander leur reste si le danger les guette.

Suivez et chassez vos cibles à l’aide de compétences variées telles que le pistage ou les pièges.

Le métier de chasseur est un excellent choix pour les aventuriers qui aiment le contenu dynamique.

Le métier de pêcheur est caractérisé par une récolte sans jamais bouger

Simple dans son exécution, le métier de pêcheur ne nécessite pas de bouger de ressource en ressource comme pour les autres métiers. Pour cela, il lui suffit de trouver un spot de pêche ; déposer ses pièges, déployer son filet de pêche, sortir sa canne à pêche, et lancer ses appâts.

Si vous aimez récolter sans vous fatiguer, la pêche est faite pour vous.

Le métier d’archéologue est caractérisé par l’effort.

Contrairement aux autres métiers de récolte, l’archéologue doit rechercher des artefacts enfouis dans le sol. Heureusement, les technologies ayant bien évoluées, l’utilisation d’un sonar est possible.

Cependant, certains archéologues apprécient la compagnie des chiens entrainés à détecter les artefacts.

Ce métier est difficile mais fascinant, et parfois jonché d’énormes surprises.

Bouton retour en haut de la page