HISTOIRE

ACTE 4

500 ANS D’INNOVATION

La chronologie de l’histoire suit celle proposée sur le site officiel coréen du jeu.

La traduction des noms propres est vouée à changement lorsque la version française officielle sera disponible.

(KR > EN : Saintone / EN > FR : Vitani / Poupou)

Anich, une terre d’abondance

Après les événements de la guerre des Chaînes, le Sidéral Cien partit à l’est d’Archésia avec ses partisans. Après un long voyage, ils découvrirent une terre magnifique, riche, avec des cerisiers en pleine floraison. Cependant, ils découvrirent également le Gardien Luen, qui se remettait des événements de la précédente guerre.

Le Sidéral Cien demanda la permission au Gardien Luen, afin que lui et ses partisans puissent s’installer. Hélas, le Gardien Luen craignait que son corps, ayant été contaminé par les démons de Petrania, ne leur fasse du mal, donc il refusa. Cependant, Cien persista jusqu’à ce que le Gardien Luen cède. Il leur permit de s’installer sur cette terre d’abondance à condition que Cien surveille personnellement tous ceux qui s’installeraient. Cien accepta, et les personnes qui s’installèrent dans ce qui allait devenir Anich développèrent une culture unique qui leur était propre.

Le Gardien Luen, qui avait durement souffert des démons pendant la guerre, commença à se remettre sur pied. Cien, qui contrôlait les forces obscures à l’intérieur du Gardien Luen, vacilla momentanément durant une journée entière et laissa les ténèbres reprendre le dessus. Cien avait été mis en péril par l’écrasante énergie, et lorsque le Gardien Luen tenta de l’aider, l’obscurité éclata de sa blessure purulente, la laissant s’échapper et imprégner Anich. Cette énergie négative influença l’esprit des habitants vivant sur Anich et provoqua un chaos impulsif qui conduisit à une effusion de sang parmi les citoyens du pays. Les démons n’ayant pas pu retourner sur Petrania sentirent le chaos et commencèrent à être attirés par l’odeur du sang.

Avec l’aide de ses alliés les Mutagas, un groupe d’artistes martiaux féroces, Cien combattit ces démons jusqu’aux derniers. La paix retrouva son chemin à Anich et laissa sa surveillance aux Mutagas qui se replièrent dans la vallée des miroirs où ils résident encore aujourd’hui. Les Mutagas nommèrent Cumulus et Grindingsak comme chefs après avoir créé l’épreuve Daisaku, un moyen de tester le caractère et la capacité à écouter la volonté du peuple. 

Au cours des 400 années suivantes, Anich continuera à développer sa culture et son commerce en s’appuyant sur l’environnement naturel et ses ressources abondantes.

Naissance de Feiton

Les événements de la guerre des Chaînes eurent un impact retentissant partout dans le monde. Quelque temps après la fin de la guerre, une nouvelle race d’humains émergea, présentant certains pouvoirs obscurs. Les anciennes races d’Archésia, dont la peur des démons subsistait toujours, manifestèrent une immense hostilité envers cette nouvelle race. L‘archevêque de Sacria fut celui qui manifesta la plus grande hostilité.

Il existait plusieurs théories entourant l’apparition des Delains, mais il est finalement convenu qu’elles sont dues aux restes de la lune rouge qui avaient été déchirés lors de la guerre précédente.

L’archevêque Sacria procéda à un génocide des Delains, affirmant que les graines de la race démoniaque devaient être expulsées d’Archésia. Malgré qu’ils ne montrèrent aucune mauvaise intention envers les autres races d’Archésia, ils furent durement discriminés pour leur apparence. Ceux n’ayant pas été tués lors du génocide réussirent à fuir sur les terres maudite de Feiton.

Feiton, une terre abandonnée où les cicatrices de la guerre des Chaînes sont encore présentes. Les Delains s’installèrent ici, luttant face aux ressources limitées de cette terre désolée. 

Certains, cependant, s’entraînèrent à maîtriser l’énergie démoniaque qui régnait en eux. En pleine situation de vie ou de mort, c’était tout ce qu’ils pensaient pouvoir faire. Après des centaines d’années d’essais et d’erreurs, certains réussirent à réprimer l’énergie démoniaque et à leur donner l’apparence d’être humain ordinaire.

Ceux qui avaient une foi importante croyaient que Dieu leur avait offert ce pouvoir pour une raison précise.

Cependant, tous les Delains n’étaient pas raisonnables. Certains maudissaient l’archevêque Sacria qui les avait conduits au bout du monde, et ces derniers n’essayaient pas de dompter l’énergie démoniaque. Ces Delains renégats s’étaient souvent heurtés à ceux qui tentaient l’approche diplomatique. La fracture entre les idéologies ne cessa de croître jusqu’à ce que les Delains finissent par se diviser en deux factions distinctes.

Les Delains renégats attendirent la résurrection de Kazeros, mais n’avaient pas l’intention de lui obéir. Ils croyaient fermement que s’ils pouvaient tuer Kazeros, le coupable de leur destin, et ce de leurs propres mains, ils atteindraient le salut et réaliseraient la vraie Volonté de Dieu.

Naissance de Bern

Pendant la guerre des Chaînes et afin d’affaiblir la puissance de la reine Azena, la commandante de la Légion des Rêves infiltra les Shilins de Rohendel. Abrelshud commença alors à manipuler les Shilins avec le pouvoir des rêves afin de les obliger à créer une énorme explosion magique au cœur de l’ancienne capitale, la décimant entièrement. Après la guerre des Chaînes, les Shilins manipulés par le pouvoir d’Abrelshud se réveillèrent et demandèrent pardon à la reine Azena avant d’être expulsés de Rohendel vers une terre inconnue.

Azena, la reine de Rohendel, donna à la terre des Shilins exilés le nom de Bern. Après leur voyage jusqu’à cette nouvelle terre, les exilés nommèrent Ealyn comme chef. Cette dernière prit ensuite la décision d’autoriser toutes les races à y vivre, y compris les orcs, les trolls et les gobelins.

Cependant, atteindre l’harmonie entre toutes ses races ne fût pas simple. Ealyn dut repenser aux enseignements de Xenile qui mettaient l’accent sur l’harmonie, la création et le développement. C’est cette idéologie qui permit de fonder Bern et de faire de cette terre le centre économique d’Archésia.

Naissance d’Artheline

Après la guerre des Chaînes, les machinations de Sacria recommencèrent. Sous le nouveau régime de l’archevêque Darius, qui était aveuglé par le pouvoir de l’Arche, il excommunia la famille Thermer à l’origine de la guerre Photoncool et démantela l’armée de paladins.

Cette réforme radicale eut un impact sur les Prêtres de l’Aube et les érudits qui étudiaient la médecine, la magie et la science dans la tour d’ivoire, et qui avaient été pendant de nombreuses années les défenseurs vigilants de Sacria. L’archevêque Darius déclara que leur étude était contraire à la volonté de Regulus et que la tour d’ivoire était le symbole d’une hérésie.

Cependant, les érudits ne s’agenouillèrent pas devant Darius et prirent plutôt la fuite. Tout en explorant le monde à la recherche d’un environnement approprié pour terminer leurs recherches, ils découvrirent le Désert Rouge. Un désert aride où rien ne poussait. Cependant, un œil attentif découvrit que cette terre surnommée Artheline était en fait abondante en ressources précieuses. Quelques années après, la capitale de Stern fût créée.

Cependant, le développement de cette nouvelle terre n’a pas été facile. Les habitants d’Arthéline considéraient leurs machines et leurs robots comme des substituts du corps humain. Les expériences physiques commencèrent par le remplacement des os du squelette pour au final atteindre un point de non-retour qui changea la nature de l’espèce humaine. Une nouvelle race dont le sang n’était plus rouge mais bleu.

Cette nouvelle race se nomme les Cykins.

Fragments d’Accrasium & du Chaos

À la fin de la guerre des Chaînes, les restes résiduels de l’Arche et ceux liés à l’effondrement de la lune rouge commencèrent à apparaître un peu partout. Ces minuscules minéraux commencèrent à modifier grandement l’état du monde.

Avec leur découverte, l’humanité fit des pas-de-géant en matière technologique. Au début de leur découverte, il était utilisé pour renforcer la puissance des armes et des armures, mais après quelques années, d’autres moyens technologiques plus pertinent firent leur apparition, comme la fournaise de Yorn ou le système de transport éclair d’Artheline.

Cependant, à force d’être utilisé dans divers projets technologiques, la valeur des Accrasiums augmenta drastiquement et leur raréfaction commença à se faire sentir ce qui obligea l’humanité à mieux utiliser cette ressource.

Cela créa un fossé de pouvoir, au point de déplacer les influences politiques entre les continents. Yorn, la région qui en possédait le plus, devint la première puissance d’Archésia.

Luteran, ère de gloire et chute

Après avoir scellé Kazeros, le Sidereal Luteran annonça la fin de la guerre des Chaînes sur les Plaines Guerroyantes.

Luteran revint plus tard dans ce pays pour le mener à une ère de prospérité. Il signa un traité d’amitié avec les États fédérés de Réthramis et établit des relations pacifiques avec les jeunes pays de Bern et d’Arthéline. Pendant la guerre des Chaînes, le roi Luteran devint la première et seule personne à réunir plusieurs races sous la même bannière. Même après sa mort, le pays de Luteran a connu une ère de gloire pendant encore 400 ans.

Luteran, connu comme le pays des chevaliers, était depuis longtemps respecté par les autres pays, mais la situation de ces dernières années devint précaire en raison de la situation du souverain légitime.

Les nobles riches menaçaient l’autorité du roi. Au centre de ce conflit se trouvaient le roi Lionel, le régent de Luteran Oriental. Insatisfait de l’ascension de son frère, Scherrit empoisonna le roi Lionel et prit sa place de régent tout en empêchant son neveu de succéder à son père. Par la suite, Thirain devint un jeune adulte et fuit la capitale faute de pouvoir prouver sa qualification de roi. Il formera plus tard une contre-attaque avec les nobles qui croyaient en lui et organisera un coup d’État contre son oncle Scherrit.

Bouton retour en haut de la page