HISTOIRE

ACTE 1

L’ÂGE DE L’AUBE

La chronologie de l’histoire suit celle proposée sur le site officiel coréen du jeu.

La traduction des noms propres est vouée à changement lorsque la version française officielle sera disponible.

(KR > EN : Saintone / KR-EN > FR : Poupou)

Naissance du monde

Il y a longtemps, l’ordre issu des profondeurs du chaos créa de nouvelles lois régissant toute l’existence.

Ce cataclysme de lumière et d’obscurité s’effondra sur lui même afin de se diviser en deux.

Celui qui créa l’univers, Orphée, était connu sous le nom de Regulus, le Dieu de l’ordre. Il entreprit de créer les lois qui constituent le fondement de tout ce qui existe. Après avoir créé les étoiles, Regulus créa le soleil en utilisant l’Arche Eternelle. Le soleil était une lumière qui ne pouvait jamais s’éteindre. Cependant, contrairement à la lumière infinie du soleil, les étoiles que Regulus allait forger seraient limitées, elles naîtraient et mourraient dans un cycle éternelle. L’ordre avait créé la vie, mais il avait aussi créé les ombres de la mort.

Igharam, l’homologue de Regulus et le Dieu du Chaos, qui régnait sur le monde des ténèbres, désirait le pouvoir de l’Arche Eternelle. Mais à la place, il eu possession des Ténèbres Originelles. Igharam pensait que l’Arche Eternelle était le parfait catalyseur du chaos.

Regulus allait créer de nombreuses étoiles et planètes à travers Orphée. Après de nombreux essais et erreurs, Regulus parvint à créer l’étoile Archésia, un lieu hospitalier dans lequel la vie pouvait être créée sans sa main. L’Archésia sera plus tard connue sous le nom de Terre du Milieu. Au même moment, Igharam créait l’étoile sombre Petrania dans le monde du chaos. Cependant, ces deux forces, ne pouvant se mélanger, créèrent lentement des fissures inter-dimensionnelles.

Naissance des sept dieux et races

Regulus créa sept dieux pour gouverner Archesia, la seule étoile qui naquit avec le pouvoir de création d’Orphée. Par la main du dieu de l’harmonie, Gienah, la mer se forma et ce qui était une masse continentale se divisa en plusieurs morceaux, chacune ayant sa propre apparence. Ces sept dieux dispersèrent la semence de la vie à travers les masses terrestres, créant un cycle de vie et de mort qui coexistait en équilibre.

  • Procyon, le dieu de l’honneur, créa les Lazenith, une race ailée qui possédait le pouvoir de voler et qui ressemblait beaucoup à Regulus lui-même.
  • Krater, le Dieu de la Sagesse, créa les Silin, une race sage et experte dans les voies de la magie.
  • Antarès, le dieu du feu, créa les Haljok, une race guerrière maîtrisant les techniques de combat et de stratégie.
  • Aldebaran, le Dieu de la Vie, créa les esprits de la nature qui errent librement dans Archesia.
  • Arctur, le Dieu de la Terre, créa les géants et les Umar, une race de nains compétents dans la construction de civilisations.
  • Sirius, le dieu de la glace, créa les Tauber, une race qui prospérait dans les toundras gelées.
  • Gienah créa deux races : les Yozu qui avaient la capacité de communiquer avec toute vie sur terre et la Tribu Posita, une race tribale qui vivait au milieu de la mer.

Enfin, Gienah et Sirius travailla ensemble pour créer la dernière race, les humains qui avaient la capacité de se développer par eux-mêmes.

Les sept dieux quittèrent ensuite Archesia pour créer un nouveau monde dans lequel ils pourraient observer leurs créations de loin. C’est ainsi qu’Archesia commença à s’épanouir et à se développer grâce aux bénédictions des dieux.

Parmi les races créées par les sept dieux, les Lazenith, Hal et Silin en particulier étaient dotés d’un grand pouvoir.

  • Les Lazenith étaient la seule race qui possédait le pouvoir de voler, et étaient donc chargés d’observer et de gouverner l’ensemble du monde.
  • Les Haljok étaient une race qui excellait dans l’ingéniosité et la capacité de combat, et les Silin étaient une race sage capable de gérer le pouvoir mystérieux de la magie.

Grâce à ces trois races, de nombreuses races d’Acrasia évoluèrent rapidement

Cependant, l’équilibre des forces allait bientôt être rompu par les Haljok. Ils trompèrent Antarès, le Dieu du Feu, et lui volèrent son fragment de l’Arche. Silin et Lazenith prirent la décision de s’unir pour les arrêter, mais furent dépassés par la puissance de l’Arche. Dans une ultime tentative pour arrêter les Haljok, les Lazenith s’infiltrèrent dans le royaume du dieu Procyon et lui volèrent son fragment de l’arche afin d’être sur un pied d’égalité avec les Haljok. Avec ce pouvoir, ils renversèrent le cours de la guerre et annéhantissèrent les Haljok une fois pour toutes.

Hélas la fin ne justifie pas les moyens, la trahison des races d’Archesia envers les dieux mis en colère le dieu suprême Regulus. Antarès, pour son insouciance, fut expulsé du domaine des dieux pour avoir bêtement remis l’Arche au peuple de sa race. Procyon, pour avoir manqué à son devoir de surveillance de l’Arche, fut privé de langage et contraint au silence éternel. Les Haljok, les instigateurs de ce chaos, furent condamnés à l’extinction pour avoir trompé leur Dieu. Enfin, les Lazenith, qui volèrent l’Arche de Procyon, ont vu leurs ailes disparaitre afin qu’ils ne puissent plus jamais s’envoler.

Regulus, qui appréciait quand même les Lazenith malgré leur trahison, fit en sorte qu’une fois tous les 1000 ans, naisse une Lazenith capable de déployer des ailes angéliques. Cette Lazenith sera chargée d’observer le destin d’Archesia depuis le domaine omniscient, Trision.

Après la guerre, Regulus décida d’interdire aux dieux de s’impliquer directement dans les affaires mortelles d »Archesia. Le pouvoir de l’Arche, qui était tout-puissant, fini par se dissoudre dans l’obscurité et être oublié dans les annales du temps.

Première guerre et naissannce des Gardiens

Lors de la guerre entre les grandes races d’Archesia, l’équilibre des forces entre Archesia et Petrania, le monde du chaos, se déforma, et créa une énorme fissure entre les dimensions.

Igharam, qui recherchait le pouvoir de l’Arche Primordiale, ne manqua pas cette opportunité. Il envahit Archesia à travers ce pont dans l’espace avec des créatures démoniaques nées à Petrania et celles qui existaient depuis le début.

Les dieux décidèrent d’intervenir dans cette crise sans précédent et collaborèrent avec les races d’Archesia pour repousser l’invasion des ténèbres. Cependant, les répercussions de cet affrontement eurent des résultats inattendus. Lorsque leurs pouvoirs entrèrent en collision, le fossé entre les mondes s’élargit, et le grand univers Orpheus commença à attirer Petrania dans son univers.

Igharam, conscient de ce qui se passait, arrêta l’avancée de l’armée des ténèbres. Pour éviter que cette faille n’engloutisse tout, les dieux d’Archesa remirent leurs fragments de l’Arche à Regulus. Réunissant le pouvoir de l’Arche Primale, Regulus travailla temporairement avec Igharam pour donner naissance à une nouvelle espèce  connue sous le nom de Gardiens.

Les Gardiens, nés de la lumière et du chaos, réussirent à arrêter l’expansion des fissures dans l’univers.

Le premier Gardien Evergrace partagea son pouvoir pour créer d’autres Gardiens, et réussit finalement à fermer la faille en unissant la force des Gardiens. Après cet incident, Igharam retourna à Petrania avec son armée des ténèbres, et les Gardiens dont le devoir était accompli entrèrent en sommeil. Ainsi, la grande guerre entre les dimensions prit fin, permettant à Archesia et aux races mortelles de vivre et de voir un autre jour.

Bouton retour en haut de la page